La pollution atmosphérique par les rejets

24 février 2011

 

 

La production d’électricité par les centrales thermiques qui utilisent des énergies fossiles (charbon, pétrole ou gaz) engendre quantité d’émissions hautement polluantes dans l’atmosphère ayant un impact direct sur la santé et l’environnement:

 

Les particules:

Ces particules fines inodores (diamètre <2,5µm) et ultrafines ou PUF (diamètre < 0,1µm) en suspension dans l’air peuvent être disséminées sur de très longues distances et jouent un rôle important sur le système respiratoire:

  • Bronchiolite du nourrisson.

  • Déclenchement d’allergies respiratoires.

  • Asthme.

  • Insuffisance respiratoire.

  • Et à long terme cancers.

Sont concernées, les populations les plus sensibles telles que:

  • Les femmes enceintes.

  • Les nouveaux nés.

  • Les enfants.

  • Les personnes âgées.

  • Les personnes atteintes de pathologies cardiovasculaires et/ou respiratoires, de diabète, d’obésité.

Et les personnes vivant à proximité des sources de pollution du fait d’une exposition quasi permanente.

Ces particules fines ou ultrafines (inodores) pénètrent profondément dans les voies respiratoires et atteignent la circulation sanguine. Certaines de ces particules peuvent transporter des substances toxiques, mutagènes, cancérogènes.

Il a été établi qu’une exposition à long terme est plus néfaste qu’à court terme, même à des concentrations plus élevées.

Il n’existe pas de seuil minimum sous lequel il n’y a pas de risque sanitaire.

Les polluants respiratoires:

Le dioxyde de soufre ou SO² et les monoxydes et dioxydes d’azote ou NO² sont des irritants pour les muqueuses, les voies respiratoires, la peau. Après des expositions importantes elles peuvent avoir des effets sur le système immunitaire et respiratoire entrainant une diminution de la résistance aux infections.

Ces polluants sont solubles dans l’eau et par le fait se transforment en acide nitrique et acide sulfureux qui peuvent être inhalés par temps humide.

 

Le monoxyde de carbone ou CO est un gaz incolore et inodore. Se mélangeant à l’air et, absorbé par l’organisme, il se fixe sur l’hémoglobine. A long terme, il peut avoir des conséquences au niveau des systèmes cardiaque et respiratoire et du développement cérébral et intellectuel des enfants.

Le SO² le NO² et le CO2 dissous dans l’eau sont la cause des pluies acides néfastes à toute végétation en général, à l’agriculture en particulier et à tout ce qui en dépend.

Les G.E.S. ou gaz à effet de serre:

Sur notre planète, les principaux gaz à effet de serre sont:

  • La vapeur d’eau (H²O)

  • Le dioxyde de carbone (CO2)

  • Le méthane (CH4)

  • L’oxyde nitreux (N2O)

  • Les CFC

Si les CFC ont une origine purement humaine, les CO2, CH4 et N2O ont une origine qui peut être naturelle ou humaine.

Pour ce qui est de la vapeur d’eau, la plus abondante dans l’atmosphère, elle n’est pas proportionnellement la plus directement liée aux activités humaines.

Le CO2 est le principal GES participant au réchauffement de la planète et à l’agrandissement du trou dans la couche d’ozone protégeant la terre des rayons UV-B nocifs.

Concernant le CO2 (gaz inodore), une centrale à gaz de 450MW fonctionnant 8000 heures par an pour une rentabilité maximale en produira 360g/KWh ce qui revient à 1 300 000 tonnes par an! A titre de comparaison, il est important de consulter le PNAQ 2007 pour l’ensemble de la Bretagne, c’est édifiant. Vidéo explicative:

Le réchauffement de la planète a des conséquences prévues dont nous commençons à percevoir quelques effets:

A également des conséquences sur les activités humaines concernant:

  

 

 L’agrandissement du trou dans la couche d’ozone a pour effet de favoriser le passage des rayons ultraviolets les plus nocifs et permet ainsi l’accroissement de ses conséquences sur la vie sur terre:

  • Brûlures superficielles, conjonctivites, cataractes.

  • Augmentation des cancers et accélération du vieillissement de la peau.

  • Déficience du système immunitaire.

  • Réduction de la photosynthèse : diminution des rendements et de la qualité des cultures, disparition du plancton, premier maillon des chaînes alimentaires aquatiques…

 

Tags: , ,

Comments are closed.

Recherche

Liens