Celtic Interconnector. Première réunion à La Martyre.

2 février 2019

C’était une des réunions de lancement de la concertation avec celle de Saint-Pol de Léon.

Nous n’y avons rien appris de précis sinon que d’autres réunions allaient suivre. Mais c’était le lancement « officiel », il fallait y être.

A l’entrée un paquet de documents distribués. Quand on se rappelle du refus de concertation pour la centrale de Landivisau on peut s’étonner du coût de l’opération (sans compter celui des réunions) pour un sujet qui semble recueillir un large consensus malgré son coût affiché proche du milliard d’euros.

Une question aurait méritée d’être posée : RTE n’avait-elle pas d’autres priorités tout aussi urgentes sur l’hexagone ? La raison de ce projet n’était-elle pas de « fluidifier » le marché européen de l’électricité dont RTE serait un des premiers bénéficiaires. La « lutte contre le changement climatique » affiché dans le projet ne cache-t-elle pas d’autres intérêts financiers moins avouables, du mouis auprès du public.

 

mercredi 30 janvier 2019, par Gérard Borvon

A lire : http://seaus.free.fr/spip.php?article1692

Comments are closed.

Recherche

Liens