L’UE se laisse distancer par la Chine et les États-Unis dans la course aux renouvelables

27 octobre 2016

Dans les cinq prochaines années, l’Union européenne aura pris du retard par rapport aux États-Unis et à la Chine dans le déploiement des renouvelables, selon l’Agence internationale de l’énergie.

Le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, a promis de faire de l’UE le « numéro un mondial des énergies renouvelables », dans le cadre du projet d’Union de l’énergie, à la fois pour être moins dépendante des importations et pour lutter contre le changement climatique.

Plus tôt ce mois-ci, l’UE, le troisième plus gros émetteur du monde, a en outre ratifié l’accord de Paris, l’accord international visant à limiter le réchauffement climatique à 2°C par rapport à l’ère pré-industrielle.

La Chine et les États-Unis, les deux plus grands pollueurs du monde, ont également ratifié l’accord et les dirigeants du monde entier se retrouveront au Maroc en novembre pour discuter des suites de l’accord.

A lire : ICI

Comments are closed.

Recherche

Liens