Centrale de Direct Energie à Hambach : NOUVEL ECHEC

21 juillet 2015

Alors que Direct Energie dans son dernier numéro de « réussir Ensemble » se félicite d’avoir obtenu toutes les autorisations pour son projet de Landivisiau, il vient de subir un cuisant échec en Lorraine avec son projet de Hambach. En effet, le Conseil d’Etat  vient d’en annuler le permis de construire comme l’indique la presse locale. Cette décision est irrévocable. Elle confirme l’annulation prononcée à la demande des opposants par le tribunal administratif de Strasbourg en 2012 et confirmée par la cour administrative d’appel de Nancy en 2014.

Rappelons que ces deux jugements ont souligné l’insuffisance financière et technique de Direct Energie qui, par ailleurs ne respecte pas les règles de protection de l’environnement.

Comme nous le disons depuis l’origine de ce projet sur Landivisiau, cette décision du Conseil d’Etat  confirme que sans les 42 millions d’euros par an d’argent public, prélevés sur nos impôts, cette centrale n’aurait pas été envisagée.

En outre, le succès du  collectif d’opposants de Hambach dément les propos fallacieux du Président Directeur Général de Direct Energie Monsieur Caïtucoli lorsqu’il prétend  avoir obtenu toutes les autorisations administratives pour commencer le chantier alors que les décisions préfectorales et de l’état ont été déférées devant les tribunaux.

De ce fait, la justice adresse une mise en garde claire à Direct Energie contre tout démarrage brutal des travaux.

Dans la mesure où le projet électrique alternatif breton a démontré que cette centrale était inutile, et à l’heure où la France s’apprête à accueillir la conférence mondiale sur le climat (COP 21) en cette fin d’année, lutter contre le dérèglement climatique, impose l’abandon  immédiat du projet de Landivisiau.

Communiqué du groupe juridique GASPARE/Landivisiau Doit Dire Non à La Centrale

Tags: , , ,

Comments are closed.

Recherche

Liens