Communiqué : Le réseau électrique breton souffre de la chaleur et non d’un manque de production !

3 juillet 2015

En décembre 2010, l’État, la Région Bretagne et RTE – Réseau de transport d’électricité – signaient le Pacte électrique breton. Pour le justifier, ils agitaient le chiffon rouge d’un éventuel blackout lors d’épisodes de grands froids en Bretagne. Or, ces cinq derniers hivers, dont certains rigoureux, il n‘y pas eu de coupures de courant dues au manque de moyen de production en Bretagne.

Ces derniers jours, le réseau breton, mais aussi celui de l’ouest de la France, a été perturbé par un phénomène de fortes chaleurs – et non de canicule – et ceci en été !

Ces perturbations concernant l’acheminement électrique ne sont pas dus à un problème de production. Il est donc urgent à court et moyen termes de réduire la vulnérabilité des installations aux épisodes climatiques extrêmes. Par contre, projeter la construction d’une CCCG – Centrale à cycle combiné à gaz – à Landivisiau, ou ailleurs est, à l’évidence, inopportun.

GASPARE, qui s’oppose à cette CCCG, demande une nouvelle fois à l’État et à la Région Bretagne d’abandonner ce projet. L’autoriser, reviendrait à cautionner le rejet d’1 million de tonnes de CO2 par an. Ce serait un très mauvais signal pour le climat mais aussi une accélération des dérèglements climatiques constatés de jour en jour. Et ce, d’autant plus que le climat a été déclaré par le Gouvernement « Grande cause nationale » en 2015 en raison de la tenue de la conférence mondiale sur le climat, fin 2015, en France.

Téléchargez le communiqué : ICI

Tags: , , , ,

Comments are closed.

Recherche

Liens