Communiqué – Centrale à gaz : Pour GASPARE, GESPER brouille les cartes et esquive le débat !

22 mai 2015

Dans une charge pour le moins virulente à l’encontre des opposants au projet de centrale à cycle combiné gaz, l’association GESPER pense qu’il est inutile d’actualiser le Pacte électrique breton.

GASPARE et tous les opposants au projet estiment pourtant qu’il s’agit là d’une étape absolument nécessaire avant d’engager inutilement des millions d’euros d’argent public. Si les porteurs de projet sont si sûrs de leur fait, alors il semble pour le moins étonnant qu’ils refusent de remettre les chiffres sur la table …

Ces derniers jours, le ton condescendant et provocateur utilisé par Direct Énergie et GESPER n’élève en rien le débat, bien au contraire. Laisser imaginer que les opposants ne travailleraient que pour museler la démocratie et saper l’emploi en Bretagne n’apparaît être au final que l’expression d’un mauvais argumentaire.

GASPARE rappelle, qu’à plus d’une occasion, le Scénario électrique alternatif breton qu’il a élaboré, a été salué pour son sérieux et sa qualité. Monsieur Michel Cadot, Préfet de Région, avait même publiquement reconnu la légitimité du Collectif sur le dossier.

A la veille de la COP 21, dans laquelle le Président de la République s’engage personnellement, GASPARE interpelle une fois de plus l’État pour prendre la décision de mettre à jour les données du Pacte d’après les dernières données institutionnelles.

Communiqué rédigé en réaction aux articles :

Téléchargez le communiqué : ICI

Tags: , , ,

Comments are closed.

Recherche

Liens