GASPARE méfiant et vigilant à l’ouverture des enquêtes publiques

15 septembre 2014

Communiqué de presse du 15 septembre 2014

Le Collectif GASPARE n’était pas présent à l’ouverture des enquêtes publiques en lien avec le projet de CCCG – Centrale à cycle combiné gaz – à Landivisiau, ce lundi 15 septembre, car, il trouve légitime que les associations locales et les riverain-e-s, qui s’opposent à ce projet, se soient approprié cette journée.

Toutefois, jusqu’à la fin de ces enquêtes, GASPARE mettra en évidence toute la valeur de son Scénario électrique alternatif breton et dénoncera les ingérences, pour le moins partiales, du Préfet de Région dans ce dossier qui, dans le « meilleur » des cas n’aboutirait qu’au 2ème trimestre 2018.

Nous invitons M. le Préfet à lire le dernier bilan prévisionnel de l’équilibre offre-demande d’électricité de RTE – Réseau de transport d’électricité – qui ne préconise pas comme solution la création de nouvelles unités de production, mais la mise aux normes de centrales fioul déjà existantes, l’exploitation de centrales à gaz inutilisées et le développement des énergies renouvelables. Il est surprenant de constater que le Préfet puisse se déclarer pro-transition énergétique et dans le même temps trouver illusoire le scénario de RTE qui se base sur les interconnections européennes (2022 pour la ligne reliant la Manche à l’Angleterre et 2025 pour la ligne reliant l’Irlande à la Bretagne).

Dans ce contexte rendu opaque par la révélation de Mediapart la semaine dernière, GASPARE va s’attacher à vérifier que les principes de la démocratie soient respectés.

Téléchargez le communiqué : ICI

Tags: , , ,

Comments are closed.

Recherche

Liens