L’initiative GASPARE pour le site « Votre énergie pour la France » validée !

7 août 2014

Le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a mis en place un site internet « Votre énergie pour la France ». Ce site est dédié au « nouveau modèle énergétique français » qui a pour vocation d’engager le pays dans la voie d’une croissance verte, pour lutter contre le réchauffement climatique, réduire la facture énergétique de la France et créer des emplois durables. Pour réussir cette transition énergétique, le ministère sollicite les entreprises, les collectivités, les associations ou les particuliers à partager leurs initiatives.

En tant que Collectif citoyen, GASPARE a déposé son Scénario électrique alternatif breton comme initiative sur ce site. Après avoir été refusée le jeudi 17 juillet 2014, cette initiative a été acceptée le vendredi 1er août, retirée du site le mercredi 6 août pour être à nouveau mise en ligne le jeudi 7 août ! Erreurs techniques ? Censures ?

Le 4 août, nous avions informé les élu-e-s  (Parlementaires, Conseillers régionaux, Conseillers généraux, mairies et communautés de communes du Finistère, etc.) de la validation de notre initiative sur le site du ministère. Faut-il y voir une relation ?

A noter, que le 6 août deux articles de presse sur le sujet ont été publiés (Ouest-France – page Finistère et Le Télégramme – page Landivisiau). Peut-être une explication dans le communiqué, du 8 août, du Préfet de Bretagne (Ouest-France – page Finistère), ou du 8 août (Le Télégramme – page Landivisiau).

Notre communiqué de presse du 5 août 2014 : ICI

Texte de l’initiative : Scénario électrique alternatif breton

En reprenant exactement le protocole d’équilibre offre / demande de RTE – Réseau de transport d’électricité, en intégrant les dernières données institutionnelles (RTE, ADEME – Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), le Scénario électrique alternatif breton de GASPARE arrive à la conclusion que, dans les pires conditions, l’Unité Ouest de RTE a une surcapacité de 910 MW jusqu’en 2020.

En poussant le scénario jusqu’en 2025, date où les vieux réacteurs nucléaires de l’Unité Ouest devront fermer (selon la promesse du candidat François Hollande), la Bretagne se trouvera au centre d’interconnexions avec l’Irlande, l’Angleterre, le Sud-Ouest et la Vallée de la Loire. En respectant le cahier de bord des économies d’énergie et de l’efficacité énergétique, la Région aura encore une surcapacité de 393 MW.

Alors, quelle est la nécessité du projet de CCCG – Centrale à cycle combiné gaz – de 450 MW dans l’aire de Brest, inscrit dans le Pacte électrique breton, signé en 2010 par la Région, l’État et ses agences (ADEME et ANAH) et RTE ?

GASPARE estime qu’il est bien plus pertinent et avantageux d’investir dans les économies d’énergie en rénovant l’habitat ancien, en mettant l’accent sur l’isolation, en installant des équipements de chauffage plus performants, etc. Des mesures qui accompagneront des secteurs en grande difficulté, notamment celui du bâtiment.

Scénario : http://www.nonalacentrale.fr/?p=4814

Tags: , , ,

Comments are closed.

Recherche

Liens