Communiqué : Le Collectif GASPARE réagit à la satisfaction de la CEB

29 juin 2014

La Compagnie électrique de Bretagne – CEB – se réjouit de l’avis émis par l’Autorité environnementale, bien que cette dernière émette des réserves (Article du Télégramme du samedi 28 juin 2014) .

Pour GASPARE, la CEB se réjouit plutôt d’entrevoir la prime annuelle d’État de 40 millions d’euros qui lui serait versée pendant vingt ans au moins, même si elle fermait comme la plupart des centrales à gaz en France !

La CEB se réjouira moins en prenant connaissance du rapport du Commissariat général à la stratégie et à la prospective qui a été remis au Président de la République, ce mercredi 25 juin, intitulé « Quelle France dans 10 ans ? Les chantiers de la décennie » (*). Nous pouvons y lire : « …il paraît souhaitable, tant que le parc de production d’électricité sera en situation de surcapacité (c’est-à-dire au moins jusqu’en 2020), de limiter les nouveaux investissements de production d’électricité tout en poursuivant le développement des énergies renouvelables… ».

GASPARE recommande donc à l’État de suivre cette préconisation et de se dispenser d’un projet annulé de fait par ce rapport. Projet dont GASPARE a démontré l’inutilité dans son Scénario électrique alternatif breton, lequel n’a jamais été remis en cause par les décideurs.

Tags: , ,

Comments are closed.

Recherche

Liens