AE2D interpelle : 800 millions de prime d’État pour dérégler le climat !

15 avril 2014

Le GIEC – Groupe intergouvernemental d’experts sur le climat – vient de rendre public son 5ème rapport, encore plus alarmant que les précédents, et appelle à une véritable révolution. En effet, les émissions de gaz à effet de serre ne cessent d’augmenter et s’accélèrent nettement depuis dix ans. Pour le GIEC, il est encore temps d’agir pour éviter que les températures n’augmentent de 3,7 à 4,8 °C d’ici 2100, voire de +2,5 à + 7,8 °C selon les régions.

Parmi les mesures préconisées par le GIEC, figure la réduction des subventions aux énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz). Aussi, AE2D interpelle l’État à propos du projet de CCCG – Centrale à cycle combiné à gaz – en Bretagne.

La France, qui organisera la 21ème conférence climat en 2015, à Paris, et a choisi de placer celle-ci sous le signe de l’exemplarité environnementale, entendra-t-elle ce cri d’alarme des experts du climat ? Annulera-t-elle le projet de CCCG qui, rappelons-le, bénéficierait d’une prime d’État de 40 millions d’euros pendant 20 ans au minimum, soit 800 millions d’euros, et dégagerait 3 900 tonnes de CO2 par jour ?

Il n’est pas trop tard ! L’enquête publique n’a pas encore eu lieu et de ce fait l’autorisation d’exploiter cette installation n’est pas encore accordée. Prendre cette décision en 2015, en parallèle avec la conférence climat, serait du plus mauvais effet !

Rappelons également que le Collectif GASPARE, dont AE2D est membre, a publié un Scénario électrique alternatif breton (**) qui démontre l’inutilité de ce projet et donc pas d’augmentation des émissions de CO2 à l’échelle de la Bretagne.

(*) http://www.nonalacentrale.fr/?p=4814

Communiqué d’AE2D

Tags: , , , ,

Comments are closed.

Recherche

Liens