Communiqué : GASPARE s’est rendu à la « grand-messe » de la Conférence bretonne de l’énergie.

15 mai 2013

Le Collectif, officiellement invité samedi 11 mai, a pu former une délégation pour se rendre à la séance plénière extraordinaire à Rennes lundi 13 mai.

Il a posé deux requêtes à Madame la ministre Delphine Batho : possibilité d’organiser un débat public en Finistère portant sur le projet de la centrale à gaz ; demande de moratoire, déjà formulée le 8 mars au ministère.

Madame la ministre n’a même pas daigné répondre à ces sollicitations. Elle s’est contentée de balayer d’un revers de main le travail du Collectif citoyen qui démontre pourtant bien la nécessité de réactualiser le Pacte électrique breton. De la même manière, elle a balayé la prime d’État de 800 millions d’euros et les aspects environnementaux.

Madame la ministre, qui s’est déclarée « favorable aux grands projets industriels », aurait-elle oublié que dans son portefeuille ministériel, il y avait l’environnement ? Ou alors, se voit-elle déjà ministre de l’industrie et des grands projets inutiles ?

Si le pilotage du Débat national sur la transition énergétique est à l’image de cette absence de concertation, alors GASPARE exprime sa plus vive inquiétude.

GASPARE appelle tous ses sympathisant-e-s à venir manifester en nombre le 1er juin à Landivisiau.

*************************

Communiqué du 10 mai : Delphine Batho à Rennes le lundi 13 mai : GASPARE « oublié »

Le 13 mai, de 13h45 à 16h00 à Rennes, dans le cadre de la Conférence bretonne de l’énergie – CBE, se déroule une séance plénière extraordinaire, en présence de Madame la Ministre Delphine Batho, pour échanger sur la CBE et le Pacte électrique breton. Il va sans dire que GASPARE aurait eu à redire sur le sujet… Or, le Collectif a été « oublié » de la liste des invités !

Et pourtant, GASPARE avait été convié à la dernière séance de la CBE du 22 mars 2013 et y était présent. Lors de la rencontre du 18 avril en sous-préfecture de Morlaix, les services de la Préfecture et de la Région avaient même remercié le Collectif de participer désormais aux travaux de la CBE.

Le Scénario électrique alternatif breton élaboré par GASPARE, lu et étudié par les conseillers techniques de Madame la Ministre et par les services de la Région ferait-il trop d’ombre au Pacte électrique ? Les aspects économiques avancés par le porteur du projet (rentabilité, consommation, prime de 40M€/an, …) seraient-ils donc bien injustifiables ?!

De plus, cette rencontre se situe dans la droite ligne du Débat national de la transition énergétique qui, rappelons-le, doit donner à la population l’opportunité de s’informer et de s’exprimer. On ne peut qu’ironiser sur cet horaire « parfaitement » compatible avec les activités professionnelles des citoyen-e-s ! L’ironie avant peut-être l’exaspération…

GASPARE a adressé une lettre ouverte à M. le Préfet de Région et à M. le Président du Conseil régional, avec copie à Madame la Ministre, aux parlementaires finistériens, au Conseil général du Finistère et à tous les Conseillers régionaux.

 

Tags: , , ,

Comments are closed.

Recherche

Liens