Centrale à gaz : GASPARE demande un moratoire

22 janvier 2013

L’arrêté, datant du 10 janvier 2013, autorisant la société Direct Energie Génération à exploiter, sur le territoire de Landivisiau, une installation de production d’électricité, a été publié le 18 janvier 2013, date à laquelle le Collectif GASPARE dévoilait son Scénario électrique alternatif breton.

Hasard du calendrier ? Simple coïncidence ? Précipitation ? En effet, GASPARE s’étonne de la localisation retenue dans l’arrêté : l’avenue de Coat-Meur est en plein centre-ville de Landivisiau !

Quoi qu’il en soit, cet arrêté ne signifie pas en lui-même, que Direct Energie Génération a franchi toutes les étapes administratives qui lui incombent, comme par exemple la demande d’autorisation d’exploiter une ICPE (Installation classée pour la protection de l’environnement) ou encore l’obtention du permis de construire.

De plus, le Collectif GASPARE demande officiellement à l’État, initiateur du projet avec la Région Bretagne et dont les absences lors de la restitution du Scénario ont été remarquées, de décréter un moratoire sur ce dossier en attendant les conclusions du Débat national sur la transition énergétique que GASPARE souhaite intégrer en étant force de propositions.

La réactualisation du Pacte électrique breton d’après les dernières données institutionnelles s’avère indispensable. En effet, le Pacte, élaboré d’après des données datant de 2009 et dont les sources n’ont jamais été rendues publiques, ne correspond plus aux dernières études de RTE.

Tags: , , , , ,

Comments are closed.

Recherche

Liens