Dossier santé

18 mars 2011

Le volet « santé » du projet de Centrale à Cycle Combinée à Gaz (CCG) est très difficile à
appréhender pour plusieurs raisons.

Tout ce qui touche à la santé est très technique et sujet à controverses (pour mémoire, le dossier
de l’amiante qui a fait tant de ravage dans notre région). Les statistiques sont peu accessibles et
souvent hermétiques pour le profane.

Faire la liaison entre émanations polluantes et apparition de pathologies est complexe car les délais de déclenchement des symptômes sont très longs. Plusieurs années sont parfois nécessaires pour déceler les premières anomalies. C’est aussi la raison pour laquelle il est difficile ensuite de
confondre les responsables, de faire reconnaître son préjudice et d’obtenir réparation.

Les responsables des sites de CCG sont très avares de chiffres concernant les émissions de
substances polluantes et on les comprend. On préfère les non-dits. Bien sûr, il est fait appel aux
experts pour « endormir le bon peuple » sur le thème de « les émissions seront largement inférieures  aux normes (les fameuses normes !) de l’OMS ». On voit le spécialiste à blouse blanche qui veut nous vendre la lessive qui lave plus blanc que blanc. Nous les avons déjà vu à l’œuvre pour la  catastrophe de Tchernobyl et on se souvient tous que, selon les experts,  le nuage radioactif n’avait pas franchi les frontières françaises.

Pour tenter de répondre, nous vous proposons un  dossier complet sur l’impact des centrales à gaz sur la santé.

Tags: ,

Comments are closed.

Recherche

Liens