Le Collectif Gaspare réagit à la note de présentation de l’appel d’offres pour une centrale à cycle combiné gaz dans l’aire de Brest

10 juin 2011

Communiqué du Collectif GASPARE.

Il aura fallu que le collectif Gaspare mobilise fortement le 5 juin pour que l’État communique sur le projet de centrale électrique au gaz dans l’aire de Brest.

Dans la note de présentation de l’appel d’offres, Gaspare déplore l’analyse faite de la problématique électrique de la Bretagne en ce sens qu’elle ne s’attache qu’à un constat, parfois basé sur des incertitudes, sans réellement mettre l’accent sur les causes et leurs solutions : produire plus avant de penser consommer mieux ? De même, il récuse la mise en avant d’arguments comme la menace d’un black-out ou l’emploi.

Les rayons de l’éventuelle implantation de la centrale ont augmenté depuis le mois d’avril !

Il est question de 3 zones d’implantation situées dans des rayons de 25 km autour des postes sources de Loscoat (Brest) et La Martyre et 30 km autour de Brennilis (20 km pour les 3 dans la consultation du 5 avril). Un renforcement du réseau de gaz sur 100 km est aussi évoqué ! L’État aurait-il identifié le lieu idéal, sans chercher à diminuer les coûts, et tout en déclarant que le choix du site sera laissé à la discrétion des porteurs de projet ?

Gaspare suivra pas à pas cette centrale baladeuse et mobilisera les citoyen-ne-s. Il militera pour de véritables politiques de sobriété et d’efficacité énergétiques (objectifs inscrits dans les deux lois du Grenelle de l’Environnement) et de développement des énergies renouvelables, sources de création de milliers d’emplois. De plus, une centrale aussi gourmande en eau n’est pas compatible avec la nécessité de préserver la ressource, en ces temps d’aléas climatiques.

Un projet de cette envergure, engendrant des impacts financiers, sanitaires et environnementaux conséquents tant au plan départemental que régional, ne peut rester sans débat citoyen, conformément à la Charte de l’environnement adossée à la Constitution. C’est pourquoi, le collectif Gaspare déposera une demande de débat public auprès de la CNDP dès que l’appel d’offres sera déposé.

Tags:

Comments are closed.

Recherche

Liens