Fermeture de ClimSAT : Gaspare s’interroge et interroge

21 juin 2011

Communiqué du Collectif GASPARE.

Concernant la mise en sommeil ou la fermeture provisoire de ClimSAT, en espérant qu’elle ne soit pas définitive, le Collectif Gaspare s’interroge sur les raisons qui ont amené à cette situation. Le président de ClimSAT, D. Ramard, avance dans la presse le fait que le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) n’aurait pas versé tout le soutien financier attendu pour le fonctionnement de la structure. Pour quels motifs ? Gaspare lui demande de les rendre publics.

ClimSAT était un formidable outil qui demandait un investissement, certes financier, mais aussi humain. Est-ce que le président de cet organisme a su développer de façon efficace les réseaux nécessaires à son essor ? Ou s’est-il contenté de battre la campagne pour faire la promotion du « pacte électrique breton » et de sa centrale à cycle combiné gaz de 450MW ?

Le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) a fait une offre de partenariat pour relancer ClimSAT. Or le PNUE vient de publier un article (*) sur la nécessité absolue de réduire les gaz à effet de serre, ce qui n’est guère compatible avec une centrale qui émettrait, à minima, 700 000 tonnes de CO2 par an. Il faut savoir ce que l’on veut !

(*) http://www.unep.org/Documents.Multilingual/Default.asp?DocumentID=2645&ArticleID=8780&l=fr

Tags:

Comments are closed.

Recherche

Liens